Dernières chroniques

Dernières chroniques publiées


samedi 28 mars 2015

La Gloire de mon père, Marcel Pagnol


Un petit Marseillais d'il y a un siècle : l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père... Lorsqu'il commence à rédiger ses Souvenirs d'enfance, au milieu des années cinquante, Marcel Pagnol est en train de s'éloigner du cinéma, et le théâtre ne lui sourit plus. La Gloire de mon père, dès sa parution, en 1957, est salué comme marquant l'avènement d'un grand prosateur. Joseph, le père instituteur, Augustine, la timide maman, l'oncle Jules, la tante Rose, le petit frère Paul, deviennent immédiatement aussi populaires que Marius, César ou Panisse. Et la scène de la chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée d'école primaire...



Mon avis :

Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre en lisant ce livre et je suis la première surprise quand je dis que j'ai adoré. L'histoire n'a rien d'exceptionnel mais c'est vraiment un grand plaisir à lire et je me serais bien volontiers jetée sur la suite si elle avait été dans ma PAL.

Comme je l'ai dit, l'histoire n'a rien de sensationnel : on suit un jeune garçon qui découvre certaines choses de la vie avec simplicité (l'école, la chasse, les vacances, la naissance, le mensonge, ...). Il a une forte tendresse pour sa mère et une grande admiration pour son père : quoiqu'ils fassent, il leur trouve toujours des excuses. Et ce que j'ai beaucoup aimé, c'est que l'adulte qui écrit, qui analyse un peu tous ses sentiments, garde quand même sa vision d'enfant. J'ai toujours senti la présence de l'auteur adulte derrière le texte mais jamais dans le texte qui reste l'histoire de son enfance. C'est vraiment ça qui fait le charme de ce livre, j'ai pris un grand plaisir à suivre les aventures de ce petit garçon et notamment celle de la chasse qui met bien en avant tout ce qu'on peut ressentir quand on est enfant.


J'ai adoré le style de l'auteur qui est très fluide sans être simple. Comme dit plus haut, c'est un enfant qui raconte mais pas un enfant qui écrit. C'est vraiment très agréable et amusant à lire et on sent aussi dans le texte la beauté des paysages. Sans être trop décrit, on a l'impression qu'on ne peut qu'être bien et heureux dans ce coin de la France.


En bref, c'est une histoire très simple mais très agréable dans laquelle on retrouve les charmes de l'enfance.




Publié le 5 décembre 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire