Dernières chroniques

Dernières chroniques publiées


mardi 4 novembre 2014

Les oiseaux (Histoires remarquables), Guilhem Lesaffre & François Desbordes


Guilhem Lesaffre raconte, dans ce livre, 24 histoires fameuses d’oiseaux, magnifiquement illustrées par l’un des plus éminents peintres naturalistes, François Desbordes. Vous y découvrirez des oiseaux originaux tant pour leurs histoires surprenantes que pour leurs physiques curieux ou leurs moeurs aussi insolites que rusées. Autruches, manchots empereurs, pluviers siffleurs, colibris, albatros, corbeaux, kiwis et bien d’autres encore sont ici racontés avec tout le sérieux de l’ornithologue au fait des plus récentes découvertes de la science, sans pour autant renoncer à une pointe d’humour et de poésie.



Merci à Babelio pour m'avoir permis de lire ce livre, j'adore tout ce qui concerne les comportements des animaux.



Mon avis :
 
Les comportements présentés sont variés : reproduction, chasse, nutrition,... Chaque oiseau possède une ou plusieurs particularités mais à l'auteur en profite pour faire des digressions. Donc pour un oiseau, on a aussi des informations sur d'autres espèces et on a donc pas mal de renseignement autour du comportement dont il est question. Mais ça reste très facile à lire car c'est très fluide. L'auteur enchaîne les descriptions avec des transitions très bien écrites. Il utilise quelques termes scientifiques mais rien d'insurmontable et la seule difficulté que j'ai eu a été d'imaginer le fonctionnement d'organes décrits. A ce niveau, il manque des croquis qui rendraient ça beaucoup plus clair. Ce que j'ai particulièrement aimé, ce sont les rappels sur la protection des espèces mais aussi la manière dont les Hommes ont travaillé pour sauver certains oiseaux de l'extinction, c'était vraiment très intéressant.


Il y a bien un illustrateur rattaché à ce livre mais c'est seulement pour représenter l'oiseau dont il est question dans le chapitre. C'est peu et surtout, je n'ai pas aimé : les textures ne sont pas identifiables (sur l'image à droite, difficile de différencier les plumes de l'indicateur des poils du ratel) et la perspective ne me semble pas respectée (un exemple avec les pattes du kiwi sur la couverture).



Et maintenant, quelques exemples qui m'ont marquée pour vous donner une idée de ce que raconte ce livre.


Nid d'un oiseau jardinier satiné
Le jardinier est un oiseau dont j'ai entendu parler pendant mes cours d'éthologie. Ce qu'il y a d'impressionnant chez lui, c'est sa façon de faire son nid : il utilise de nombreux matériaux comme les fleurs pour attirer les femelles mais aussi, pour celui qui fait tout en bleu, des tétines et des bouchons. C'est moins poétique que les fleurs mais c'est quand même super joli.





Les corneilles de Tokyo se sont aussi adaptées à leur environnement puisqu'elles utilisent les voitures pour casser les noix, elles les lâchent au feu vert et les récupèrent au feu rouge. Assez malin comme idée, il faut l'avouer !



kakapo
Quand je parlais de protection des espèces, je pensais en particulier au kakapo. Cet oiseau qu'on a cru voué à l'extinction parce qu'il n'y avait apparemment plus de femelles est difficile à protéger car il pond peu souvent. Mais l'auteur montre qu'à force d'acharnement, on réussit ! Ce n'est pas le seul exemple de ce genre mais je vous laisse découvrir les autres si vous en avez envie.





Urubu à tête rouge
Sarcoramphe roi


Un autre exemple qui m'a marquée est un comportement de coopération entre deux espèces de vautour. L'un repère une carcasse mais n'est pas capable d'entamer le cuir de l'animal et c'est là qu'intervient un plus gros vautour qui lui a repéré l'attroupement des vautours plus petits plutôt que la proie.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire