Dernières chroniques

Dernières chroniques publiées


vendredi 25 avril 2014

Voyage au centre de la terre, Jules Verne


Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l’irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l’ordre des choses est soudain bouleversé.


Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme : Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du XVIe siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d’Islande, il a pénétré jusqu’au centre de la Terre ! Lidenbrock s’enflamme aussitôt et part avec Axel pour l’Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s’engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan…




Mon avis :

Ce fut une lecture plutôt longue, le style de l’auteur étant vraiment très très lourd. La lecture était tout de même très agréable mais ce fut long et je suis contente de pouvoir passer à autre chose.


Je l’ai dit, le style est très lourd et on peut difficilement lire ce livre en quelques heures. Mais ce n’est pas pour autant que cette lecture m’a lassée car l’histoire m’a beaucoup plu. Ce voyage au centre de la terre est entrainant, j’avais vraiment envie de savoir quelle serait la prochaine étape de nos héros, ce qu’ils allaient trouver et surtout, jusqu’où ils pouvaient aller. Par contre, j’aurais pu me passer des descriptions géologiques. C’est intéressant mais il y a beaucoup trop d’informations et je n’ai rien retenu, ni sur les pierres ni sur les différentes périodes associées aux "couches terrestres". C’est une histoire étrangement réaliste et j’aime quand le fantastique est assez crédible pour que j’y crois. C’est ce genre de récit qui me fait rêver car on se dit que ce qui arrive n’est pas totalement impossible et que ça aurait très bien pu arriver.


Les personnages sont peu nombreux et je m’y suis attachée assez facilement. J’ai aimé l’obstination du professeur, le calme du guide et les réflexions du neveu, même si celui ci m’ parfois agacée. C’est plutôt une bonne chose d’avoir si peu de personnages car je n’ai pas eu à m’occuper des relations entre eux. En effet, à ce niveau là, tout est établi dès le début et rien ne change, ça m’a permis de mieux apprécier les évènements et les décors de l’histoire.


Dans ce roman, il y a un peu trop d’informations techniques mais on a également des personnages sympathiques, ainsi qu’une histoire entrainante, crédible et parfois surprenante. Bref, j’ai passé un très bon moment.




Publié le 23 mars 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire