Dernières chroniques

Dernières chroniques publiées


lundi 23 septembre 2013

La colline aux sorcières (Eva Miller, tome 3), Elodie Morgen


Si l’on vous proposait de ramener d’entre les morts une personne qui vous tient à cœur, que feriez-vous ?

Personnellement, je n’ai pas hésité un seul instant. C’est pourquoi j’ai décidé de quitter les miens pour suivre Azaël.

Si je prends la bonne décision ? Ça, je n’en sais rien…



Mon avis :

Je tiens d'abord à remercier l'auteure, Elodie Morgen, de m'avoir fait confiance pour être bêta-lectrice de ce dernier tome des aventures d'Eva. Le simple fait que j'ai pu lire deux fois (dont une lecture hyper attentive) le même livre avec autant de plaisir est déjà une indication sur mon appréciation !


C'est un tome qui se concentre plus sur la psychologie des personnages que sur l'action et ce n'est pas plus mal car ainsi, on les voit évoluer. En revanche, il ne faut pas s'attendre à ce que les personnages plus secondaires soient plus approfondis, le format du livre n'en laisse pas le temps. On se consacre à fond sur Eva et Estevan, laissant les autres de côté. C'est dommage car je pense que l'auteure pourrait sans problème écrire une histoire plus complexe si elle avait le nombre de pages nécessaires, mais je préfère explorer à fond les sentiments de deux personnages plutôt que de survoler ce qui se passe dans la tête de tout le monde.


J'ai beaucoup aimé l'idée d'alterner les points de vue entre Eva et Esteban (un chapitre chacun son tour) qui permet de mieux comprendre ce dernier et même de l'apprécier. J'ai fini par le préférer à Eva malgré qu'il reste un "sale petit merdeux". Et c'est une des choses que j'ai aimé dans cette histoire : les vampires ne deviennent pas gentils ni parfaits, ils gardent leurs défauts et leurs caractères difficiles.


L'histoire suit un fil conducteur et n'en dévie pas. Là encore, c'est le format qui l'impose. On est donc directement emporté dans l'histoire et même si rien n'est vraiment prévisible, il n'y a aucune grande surprise non plus. La fin reste ouverte, et comme la plupart des questions (voire toutes) ont reçu une réponse, ce n'est pas gênant. Les personnages ne dévient pas non plus de leurs buts. C'est à la fois agréable et frustrant car on aimerait parfois en savoir beaucoup plus. Mais en ce qui concerne le principal (histoire et personnages), rien ne manque.


J'ajouterais que l'auteure a corrigé ce qui me déplaisait dans les tomes précédents, surtout au niveau des dialogues que je trouvais trop simples. Selon moi, son style s'est amélioré et je pense sincèrement qu'elle peut écrire de très bons romans (que je lirais alors avec plaisir).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire