Dernières chroniques

Dernières chroniques publiées


mardi 16 juillet 2013

La pierre des âges (Noob Saison 1.5), Fabien Fournier


Grande agitation dans l'univers virtuel de Horizon 1.0 : une mise à jour arrive ! Pour la plupart des joueurs, c'est la promesse de nouveaux défis à relever, d'exploits à associer à leurs noms, et d'artéfacts légendaires à remporter... Mais pour les membres de la guilde Noob, c'est avant tout une chance inespérée de perdre leur réputation de loosers. Et pour cause : une série de quêtes secrètes a été implantée pour quelques jours seulement ; croisade dans laquelle n'importe qui peut se lancer, sans distinction de niveaux, de classes ou même de talents ! Déterminés à remporter la récompense promise, aussi mystérieuse que convoitée, Arthéon, Gaea, Omega Zell et Sparadrap s'aventurent dans des régions du monde d'Olydri où leur survie est menacée à chaque instant... Que faudra-t-il craindre le plus : les terrifiants mages noirs, ou les boulettes commises par les membres de la guilde Noob ? 



La Web Série :

C’est, je pense, par là qu’il faut commencer quand on veut connaître l’univers de Noob. D’ailleurs, les évènements du roman se situent entre la saison 1 et la saison 2 de la web série et on trouve assez souvent des rappels concernant ce qui s’est passé dans la première saison.


Les épisodes sont assez courts et vraiment amusants. On y retrouve la guilde Noob, une équipe de bras cassés qui tentent tant bien que mal de monter leurs niveaux. Elle se compose du guerrier Arthéon, de l’assassin Omega Zell, de l’invocatrice Gaea et du prêtre Sparadrap. Plus tard se joindront à eux la néogicienne Ivy et l’élémentaliste Couette.


D’autres personnages reviennent régulièrement, c’est le cas de Golgotha, une guerrière assez bourrin. C’est aussi le cas de la guilde Justice, de certains membres de la faction ennemie et d’un personnage que j’aime beaucoup : Tenshirock le hacker qui met au point des plans pour pousser les gens à retourner à la vie réelle. Il y en a beaucoup d’autres mais je ne peux pas tous les citer.


Ce que j’aime dans cette série, c’est que malgré les moyens (ou plutôt le manque de moyens), on a de l’action, des costumes, des acteurs amateurs mais loin d’être mauvais, … Bref, ça fonctionne, on s’y croirait. Et surtout, ils ont su faire évoluer leurs personnages et leurs histoires, ce ne sont pas constamment les mêmes gags qui reviennent, il y a de nouveaux buts et de nouveaux personnages, des relations se nouent entre les membres de la guilde et d’autres joueurs, … On a donc une série qui évolue et qui ne nous enferme pas dans une routine ennuyante. Et, très important, malgré leur notoriété grandissante, les Noob sont restés fidèles à eux-mêmes et à leur esprit de franche camaraderie qui se ressent fortement dans la série.


Je n’en parle pas plus, alors que je pourrais en écrire des tonnes, car le mieux est que vous découvriez tout ça par vous-même. Tous les épisodes sont ici.




Le film Noob :

Noob est un univers cross média, ce qui signifie qu’il ne se limite pas à la web série : il y a aussi des romans, des BD, le blog de Gaea et bientôt trois films ! Le 3 mai dernier, Fabien Fournier (qui interprète Fantöm en plus d’être réalisateur, scénariste, dialoguiste, monteur et post-producteur de la série. Rien que ça ^^) lance un crowfunding pour financer un film Noob (le principe étant en résumé : les gens donnent ce qu’ils veulent et obtiennent une contrepartie en fonction du montant donné. Moi par exemple, j’ai donné cinq euros et j’aurais mon nom au générique). 


Ils ont demandé 35 000 euros en faisant le pari qu’ils les obtiendraient en 70 jours. Ils les ont eus en 15 heures… C’est vous dire comme ils sont suivis. Et aujourd’hui, alors que ces 70 jours sont passés, ils ont obtenu 682 181 euros ! De un film, on est passé à trois. Avec de nombreux bonus dont (si tout se passe bien), la mise en vente de smourbiffs (et moi rien que pour ça, j’aurais cassé ma tirelire si ça avait été nécessaire). Toutes les infos sont ici.



Cette somme est énorme mais ils le méritent vraiment et si toute la communauté les a soutenus dans ce projet, c’est qu’elle leur fait confiance. Alors si vous ne connaissez pas encore Noob, allez regarder sur le site, ça ne vous prendra pas longtemps pour regarder quelques épisodes et vous faire une idée. Vous y découvrirez aussi d’autres séries et d’autres types de vidéo mais je n’en parlerai pas ici car ce n’est pas trop le sujet.




Mon avis :

Merci beaucoup à Babelio et aux éditions Octobre qui m’ont permis de découvrir ce roman.




Voilà enfin mon avis sur le roman mais il fallait que je vous présente un peu les choses car rien que pour les dialogues, c’est beaucoup plus savoureux quand on connaît les voix et les attitudes des personnages.



Le récit est très bien construit : pour ceux qui s’y connaissent un peu en jeux-vidéos, c’est très crédible au niveau des quêtes, des évènements, des cinématiques, … On se croirait vraiment dans un jeu, le texte rend très bien l’impression d’être devant son écran d’ordinateur. De plus, c’est très intéressante et ça l’est encore plus quand on connaît la web série car ça permet de connaître les évènements qui se sont déroulés dans le monde d’Olydri. Ce n’est pas indispensable pour comprendre et aimer Noob mais ça apporte de nouveaux éléments et on passe un très bon moment.


Les personnages sont sympathiques et attachants. Et même si on ne suit pas la série, c’est possible de suivre car ils sont bien présentés, autant dans la vie « réelle » que dans le jeu. Et on a toute sorte de personnages : l’invocatrice  radine, l’assassin macho à l’égo démesuré (ces deux-là adorent se chamailler), un guerrier frustré (il a perdu son ancien avatar et sa nouvelle équipe le désespère) et un prêtre vraiment pas doué (il soigne ses ennemis au lieu de ses alliés et est obsédé par les familiers). Arthéon, le guerrier, est celui qui en connaît le plus sur le background du jeu et qui nous donne toutes les informations à ce sujet. A ça, vous pouvez ajouter une guerrière qui fonce dans le tas à la moindre occasion et un guerrier du crépuscule (meilleur joueur du jeu) assez énigmatique et vous aurez une belle brochette de personnages. Ils sont peut-être un peu caricaturaux mais c’est en forçant leurs traits que l’auteur les a rendu drôles.


L’histoire ne comporte pas beaucoup de combats, surtout au début car on est surtout dans une quête d’informations. Et il faut avouer que ça traine un peu (la quête, pas le récit) à cause d’Arthéon qui veut bien faire et ne rien oublier. L’arrivée de Golgotha et sa tendance à foncer sans réfléchir font considérablement avancer les choses et augmentent le nombre de moments d’actions. Les PNJ (personnages non joueurs) sont très bien imaginés et je le redis, on se croirait vraiment dans un jeu.

D’ailleurs l’auteur précise même les actions effectuées par les joueurs : ajouter un joueur au groupe, utiliser le canal de discussion et la barre d’action, l’augmentation des niveaux, … Ca renforce l’atmosphère de jeu sans alourdir le récit car il n’en abuse pas.




Ce que j’ai apprécié, c’est la constance de l’auteur dans ce qu’il crée. Ce que je veux dire, c’est que les moyens de l’équipe pour la série n’étant pas faramineux, les effets spéciaux sont limités et beaucoup de choses sont plus suggérées que montrées. C’est pareil dans le roman où même si il y a un peu plus de créatures (notamment des montures), il n’y a rien de trop spectaculaire.  Même si l’auteur profite du roman pour inclure certains passages qui ne seraient pas réalisables à l’écran, ça reste raisonnable.



Au niveau du style, c’est assez simple mais adapté à l’univers que ça décrit. De plus, c’est toujours clair et concis, ce qui est appréciable. C’est pareil pour les descriptions que j’ai toujours trouvées assez explicites malgré la brièveté et je n’ai jamais eu de mal à imaginer quelque chose.



 

Si vous connaissez Noob, ce roman est un excellent moyen pour compléter vos connaissances sur l’univers. L’auteur fait d’ailleurs de nombreux clins d’œil à la série. Lire le roman n’est pas indispensable à la compréhension d’une saison mais c’est une bonne transition. Surtout que c’est un bon moment de lecture.

Si vous ne connaissez pas, vous pouvez quand même vous y retrouver et apprécier la lecture.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire